C'est Noël

C'est pour ça qu'il était chafouin not'bon maire quand les oppositions ont quitté la salle du conseil lundi dernier : elles le privaient de son annonce (voir ==> vive le vent) et du débat qui n'aurait pas manqué de s'élever.
Il aurait eu alors beau jeu de dénoncer l'attitude des contempteurs de sa décision (je l'entends d'ici : exploiteurs du peuple, apôtres de la fiscalisation à outrance, les "toujours plus" d'administration, héritiers du communisme et bien d'autres encore...) et de se poser en chantre du bonheur des populations et en habile gestionnaire des finances publiques.

Il me souvient, et certains l'ont publiés (ici), de certains éléments de sa campagne sur la gestion désastreuse du ci-devant maire Dauphin (duc de Raguse par imitation) et en particulier de l'absence de hausse d'impôts pour suivre l'inflation (voir procès-verbal du conseil municipal du 20 mars 2002, débat des orientations budgétaires page 5 alinéa 5 ==> Cm 20 03 02cm-20-03-02).

Alors ce qui était démagogie en 2002 est devenu vertu en 2014 ?

En fait le maire joue sur 3 tableaux : le populisme, l'institution et la communauté de commune.
Le populisme : il est contre l'impôt, contre la spoliation du contribuable par la pieuvre de l'état (et comment fait l'état sans argent ?), il est celui qui distribue les chocolats à ses administrés. Il espère en profiter aux prochaines
municipales même si elles sont avancées et aux élections cantonales bien sûr...
L'institution : il sait que l'état augmente les bases d'imposition tous les ans et que mécaniquement il recevra plus chaque année (mais ce ne sera pas lui qui aura augmenté...)
La communauté de commune : elle va prendre en charge un certain nombre de compétences et les financer et donc prélever son propre impôt, mais ça ne sera pas de sa faute, ce sera à cause des petites communes qui sont gourmandes et qui ne paient rien en raison de leur petite taille...
C'est le système : le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière.

Alors merci not'bon maire pour ce cadeau, mais il n'est pas certain que nous en profitions longtemps (quand c'est gratuit, c'est que nous sommes le produit) car il va falloir faire des économies et elles se feront plutôt sur notre dos (Voirievoirie, Propretepropreté, services...) que sur le train de vie (==> Tractotracto) de la mairie...

   

Villeneuve-sur-Yonne cadeau maire

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. anonyme 29/12/2014

Mais comme dirait un adjoint nouvellement nommé, on n'est pas à 20 000 balles près ....

Ajouter un commentaire