C'est pas du boulot !

Monsieur le maire, je me permettrais -- bien qu'individu plus que paresseux, persifleur et opposant systématique comme vous vous plûtes à le dire et à le répéter -- d'essayer de vous venir en aide pour la rédaction de votre discours des voeux 2015.

Vous devriez commencer par dire que votre majorité a subi une rude épreuve et qu'elle est bien chancelante, ne tenant que d'un fil, et qu'elle ne perdure que par l'obstination du canard avançant bien que décapité, dans les derniers soubresauts d'une agonie qui ne pourra durer encore 5 années.

Vous devriez continuer en disant que votre légitimité n'est qu'une façade puisqu'un tiers de vos colistiers, qui représentent tout autant que vous vos électeurs, vous désapprouvent et que vous ne perdurez que grâce à l'appoint d'un homme élu pour vous combattre et qui vous tient par les ... car il reste le seul électron libre de votre majorité.

Vous pourriez ensuite dire que si rien ne se fait en ville, c'est par la faute de la municipalité précédente (oui, celle de JL Dauphin) qui a laissé l'église sans entretien.

Vous ne manqueriez pas de nous exhorter à nous resserrer autour de votre modeste personne, seul capable de prendre en mains les destinées grandioses de notre ville qui a bien tort de se préoccuper bêtement de sa voirie, de ses services publics tirés à hue et à dia, de ses commerçants qui ferment, de l'exode de ses jeunes diplômés, de l'accroissement de son âge moyen et ...

Là, présentement, provisoirement, j'ai un trou, mais je suis sûr que vous, mes fidèles lecteurs, vous allez lui en fournir des idées pour l'aider notre maire, notable pragmatique, soucieux des intérêts communaux, sans a-priori ni "dogmatisme", et surtout maître-démocrate, élu à gauche et gouvernant au centre en filant vers la droite (tant qu'à ratisser large...) (c'est le rad-soc de la 3e république : comme le radis il est rouge dehors, blanc dedans) pour qu'il puisse nous endormir tout au long de sa cérémonie d'auto-congratulation.

Alors à vos claviers, soyons force de proposition, sauvons le soldat Boulleaux ! Allez les petits ! (tais-toi Roger)

Villeneuve-sur-Yonne dérision voeux

5 votes. Moyenne 4.80 sur 5.

Commentaires (4)

1. jean-paul MACAIRE 14/01/2015

Voici le texte des voeux du maire adressé par mail à certains présidents d'association (cela dit je n'étais pas destinataire en temps que président de l'atelier d'Evelyne!!!)

Mesdames, Messieurs,
Le Conseil Municipal et moi-même avons le plaisir de vous adresser tous nos vœux les plus chaleureux de bonne et heureuse année 2015.
En souhaitant que cette année conforte davantage encore le tissu associatif de notre commune dans sa dynamique et sa vitalité.
Comptant sur votre présence ce samedi à la cérémonie des vœux.
Bien cordialement


Comment conforter le tissu associatif et le soutenir avec des subventions en baisse ?? Le tissu associatif d'une commune représente son dynamisme et sa cohésion sociale ! Il serait temps que les difficultés financières de certaines soit prise en considération. Pour la plus part d'entre elles elle participent pleinement et activement à la vie communale. Alors, Monsieur le Maire, la décision est entre vos mains.......

2. L.P. 15/01/2015

Moi je lui propose de déblatérer pendant au moins une demi heure sur le complot suisse pour couler la commune. Avec 30% de plus pour le franc suisse, notre emprunt va morfler et nous aussi. Dégouté, je vais me barrer.

joiealain

joiealain Le 15/01/2015

En effet, je n'avais pas fait le rapprochement en regardant le journal à midi, mais un calcul rapide montre que l'on va passer, pour le remboursement de l'emprunt toxique, de 400 000 € pour 2013 à environ 650 000 € pour 2015 ! Je crois que c'était moins de 200 000 € au début. Et ça va durer jusqu'en 2037 !!! Le gel des impôts locaux, j'y crois de moins en moins, mais ce ne sera bien sûr pas de sa faute ! Comme vous le dites c'est sûrement un complot des suisses parce qu'ils sont jaloux de notre santé financière (bien sûr).

3. Va dlavant 16/01/2015

Bonjour Alain
J'ai beaucoup aimé ton dernier billet "C'est pas du boulot", je n'étais pas à la marche de dimanche car je n'étais pas dans l'Yonne, mais on m'en a beaucoup parlé, et surtout du comportement du maire .... no comment !
Je ne sais pas où on va mais on y va !!!

Ajouter un commentaire