conseil municipal

CM 05/12/15 nouvelle contribution

Une nouvelle pièce à verser au dossier de l'emprunt toxique.

Lettre a la prefecturelettre à la préfecture

Espérons que le maire y apportera une réponse claire et dénuée d'ambiguïté lors du conseil municipal en présence du sous-préfet, car la commune traine un boulet financier qui ne cesse de s'alourdir et qui demande une solution rapide. Mais il semblerait que notre maire soit un maire TGL (Très Grande Lenteur).
En tout cas l'extrême opacité des négociations et des compte-rendus (cf ici) ne plaident pas en la faveur des membres de l'équipe municipale en charge du dossier.

CM 05/12/15 contributions

Contributions pour ce conseil :

C'est l'ensemble des documents de la commission culture ayant eu à traiter de l'école municipale de musique (je rappelle que le mot conservatoire utilisé est un abus de langage, l'école de musique n'ayant toujours pas le statut de conservatoire) :

Projet etablissement villeneuve sur yonne 2016 2021projet d'établissement villeneuve-sur-yonne 2016-2021

Reglement interieur conservatoirerèglement intérieur du conservatoire

Sddea schema departemental 21 06 13sddea : schéma départemental 21/06/13

Organigramme du conservatoireorganigramme du conservatoire

Effectifs conservatoire 2015 2016effectifs du conservatoire 2015-2016

et en prime l'article de l'Yonne républicaine sur la transformation de la communauté de commune :

Cce01122015 0001ccs 01/12/2015

CM 05/12/15 annonce

Conseil municipal

samedi 5 décembre 2015

à 10h00 en mairie

Convoc 5 decembre 2015convocation 5 décembre 2015

 

Vous en trouverez le rapport ci-dessous :

Rapport conseil municipal du xx decembre 2015rapport pour le conseil municipal du 5 décembre 2015

 

Annexes

 

divers :

Annexe n 1 tarifs communaux 2016 cmannexe n°1 : tarifs communaux 2016

Annexe n 4 convention de mise a disposition de materiel pedagogique rasedannexe n°4 : convention de mise à disposition de matériel pédagogique (RASED)

Annexe n 6 plan achat parcelle zx 338annexe n°6 : plan achat parcelle ZX 338

Annexe n 7 plan vente parcelle ac 16annexe n°7 : plan vente parcelle AC 16

Annexe n 8 plan vente parcelle ze 50 et zi 159annexe n°8 : plan vente parcelle ZE 50 et ZI 159

 

emprunt toxique (il est comme le furet du bois joli : il court, il court...) :

Annexe n 2 proposition refinancement sfil du 12112015annexe n°2 : proposition de refinancement SFIL du 12/11/2015

Annexe n 2 bis projet de protocole sfilannexe n°2bis : projet de protocole SFIL

 

Annexe n 3 convention avec etat pour le fonds de soutienannexe n°3 : convention avec l'état pour le fond de soutien

 

conservatoire :

Annexe n xx projet d etablissement conservatoire 2016 2021annexe n°xx : projet d'établissement du conservatoire (2016-2021)

Annexe n 5 avenant convention 2015 yavannexe n°5 : avenant à la convention 2015 YAV

 

intercommunalité - qui aura duré ce que durent les roses mais qui aura coûté bonbon (quand on pense qu'il aura fallu 10 années de luttes constantes au maire pour se façonner une interco à sa main et que d'un trait de plume le préfet efface tout !) -

Annexe n 9 schema cooperation intercommunaannexe n°9 : schéma coopération intercommunale

CM 17/10/2015 Ho ! Là ! Manant

Passe ton chemin électeur ! Il est toujours là bien que battu dans les 4 derniers scrutins !

Passe ton chemin contribuable ! Les décisions se prennent dans le secret, par délégation !

Passe ton chemin citoyen ! Il n'y a rien à voir ! Vous n'êtes pas assez intelligent pour connaître les discussions qui vont remplacer un prêt aventureux et toxique par un prêt ni aventureux ni toxique (promis, juré, craché, si je meurs je vais en enfer !)

Le prochain conseil municipal est convoqué le

samedi 17 octobre à 10h30

Convocation cm 2015 10 17convocation du conseil municipal du 17/10/2015

Pour le rapport, vous constaterez qu'il est caviardé : nous ne devons pas connaître à l'avance comment nous serons dévoré par la machine infernale du prêt toxique où il faut s'endetter encore plus pour rembourser alors que par le simple jeu des intérêts déjà remboursés la commune a d'ors et déjà donné plus qu'elle n'a emprunté. Tout le monde trinque, mais seulement quelques uns au champagne !

Rapport cm 2015 10 17 censurerapport du conseil municipal du 17/10/2015 censuré

Pour les annexes 2, 3 4 et 5 concernant la renégociation, je ne peux pas vous les mettre en ligne.

Dans les autres points du conseil,
- nouvelle demande de subvention pour l'ancien conservatoire à la communauté de commune que nous subventionnons de notre côté : le chat se mord la queue !
- constitution du CHSCT, un maire à l'écoute de ses personnels et pour obéir à la loi (mieux vaut tard que jamais), installe enfin ce comité. La consultation avec les syndicats a eu lieu le 15/07/2014 : 15 mois pour obéir à la loi ! réactif notre maire quand il s'agit des conquêtes syndicales (encore un maire de divers-gôôôche -- avec trémolos dans la voix et larme en croco à l'œil ) !!!

CM 25/09/15 annonce

Exécutant l'obligation légale d'un conseil par trimestre (25 juin --> 25 septembre), Monsieur le maire légitimement élu (par 31% des électeurs) mais tout aussi légitimement battu à deux reprises (par le canton qui équivaut à l'intercommunalité qu'il préside) et à quatre reprises (par la ville aux premiers et deuxièmes tours) depuis et rejeté par 36% de ses colistiers élus, le ci-devant maire réunit le

Conseil municipal

vendredi 25 septembre 2015

à 19 h 00

Convoc 25 septembre 2015convocation 25 septembre 2015

Rapport préparatoire

Rapport du conseil municipal du 25 septembre 2015rapport du 25 septembre 2015

Annexes au rapport

Annexes n 1 et n 2 conventions d objectif caf service jeunesse accueil peri et extra scolaire contrat local d accompagnement scolaire 1annexes n°1 et 2 : conventions d'objectif caf/service jeunesse/accueil peri et extra-scolaire ; contrat local d'accompagnement scolaire

Annexe n 3 convention permanences travailleurs sociauxannexe n°3 : convention permanences travailleurs sociaux

Annexe n 4 a charte facebook otannexe n°4.a : charte facebook/ot

Annexe n 4 b charte facebook conservatoireannexe n°4.b : charte facebook/conservatoire

Annexe n 4 c charte facebook bibliothequeannexe n°4.c : charte facebook/bibliothèque

Annexe n 4 d charte facebook service jeunesseannexe n°4.d : charte facebook/service jeunesse

A noter dans les décisions du maire (pas de vote) environ 16 000 € pour les médiévales sans compter les repas, les hébergements, les décors et 8 750 € pour le feu d'artifice !!! Ces dépenses auraient permis d'envoyer 224 jeunes au lieu de 14 en séjour de vacances (voir décision n°2015/43, page 10 du rapport)

Un Compte Administratif discuté

Le compte administratif 2014 (l'argent de la commune tel qu'il a été utilisé durant l'année 2014) a donné lieu a un débat non retranscrit dans le projet actuel de compte-rendu du conseil du 15 avril 2015.

Si le budget primitif est l'occasion d'exposer les directions que la commune va prendre (ce qui est une prévision d'application des orientations définies lors du précédent conseil), l'examen du compte administratif est l'occasion de voir ce qui s'est réellement passé l'année écoulée. A l'écoute du premier adjoint, on s'aperçoit qu'il y a eu loin de la coupe aux lèvres et que l'écart affiché entre le budget primitif 2014 et sa réalisation est important, avec, par exemple, 28 000 € seulement de dépense de voirie (juste de quoi poser quelques rustines et changer quelques panneaux). Pas difficile d'avoir de l'excédent en fin d'année quand tout a été reporté ou annulé.

Le débat après l'exposé a porté sur 2 points principaux : que faire de l'excédent, que faire sur les taux d'imposition.

Vous pouvez l'écouter ici.

Comme d'habitude le "débat" n'a de débat que le nom. En effet le maire dispose de la maîtrise des temps de parole et de l'option "couper la parole" et ce débat aboutit après 20 minutes d'exposé de la part du premier adjoint a une discussion où les oppositions peuvent parler 5 minutes pendant que le maire dispose de 15 minutes pour leur répondre. Enfin "répondre" est un bien grand mot puisque l'essentiel de son temps de parole consiste en des réponses dilatoires, des redites ad nauseam, des examens vétilleux ou des attaques ad hominem. (je sais, j'abuse des pages roses du Larousse)

Donc un GRAND DÉBAT, tel que M. Boulleaux a l'habitude de les mener.

Une lettre dérangeante

La séance s'est ouverte par une déclaration du maire (non prévue à l'ordre du jour et non inscrite dans les points supplémentaires du conseil municipal) en réponse à une lettre recommandée adressée par Monsieur Der Agobian aux autorités, à la presse et aux membres du conseil.

Voir la lettre iciici. Je prends un risque en la publiant, le maire a déclaré qu'il allait déclencher des procédures, mais comme ça ne serait pas la première fois (sans suites) qu'il le ferait contre moi... Mais il me semble important que toutes les pièces soient portées à la connaissance des concitoyens.

Pour répondre à cette lettre, le maire privilégie d'appeler la sympathie à son égard avec des considérations digne de Monsieur Homais sur la vie privée. Monsieur le maire oublie seulement qu'un personnage public n'a de vie privée que si celle-ci n'intervient en rien dans sa vie publique, ce qui n'est évidemment pas le cas, puisque lui-même en convient en détaillant les demandes faites en préfecture ou les précautions prises en mairie pour pallier les inconvénients de sa situation. De la réalité des infractions soulevées par Monsieur Der Agobian, nul ne peut préjuger et il important d'attendre la réponse des autorités préfectorales.

En s'embarquant sur ce terrain mineur (sauf à l'endroit des préoccupations du maire), Monsieur Boulleaux oublie allègrement les 3/4 du contenu de la lettre qui sont autrement plus importants et qui ont trait au fonctionnement des commissions municipales et aux procédés utilisés en Conseil municipal.
Si la réalité des faits allégués est avérée, le fonctionnement démocratique tant vanté et tant revendiqué en prendrait un grand coup.
Mais ses points ont été évacués par un "je lui répondrai sur l'ensemble des points contenus dans son courrier" bien dommageable puisque je doute que Monsieur Der Agobian soit prêt à être convaincu alors que nous, nous aimerions bien pouvoir nous faire une opinion à l'écoute des 2 points de vue. Ceci serait un gage de démocratie auquel Monsieur Boulleaux se refuse en retenant son avis "in petto".

A la suite de la déclaration du maire, Monsieur Kaspar a pris la parole en termes mesurées mais où l'on a quand même senti la réponse du berger à la bergère, lui qui avait été pris à parti sur ses actions passées au moment où il était passé à la dissidence.

Voici donc l'enregistrement de ces 2 interventions.

CM 15/04/2015 compte-rendu

Et voià, tout chaud, le projet de Compte rendu cm du 15 avril 2015compte-rendu tel qu'il sera soumis aux conseillers municipaux et tel qu'il n'est pas encore publié sur le site municipal...

Bon, pas de nouveauté, le compte-rendu suit ligne à ligne le rapport que vous avez eu sur le blog, à part le décompte des votes qui ont eu lieu. En résumé, si vous avez lu le rapport préparatoire, il y a eu à chaque fois 15 pour (les 14 majoritaires présents plus la procuration de M. Carillon absent).

Il manque bien sûr les débats ! Pour ça il faudra attendre soit les sites ou les pages facebook des différents groupes, soit l'hypothétique procès-verbal (qui n'est jamais publié sur le site de la mairie mais que l'on peut peut-être trouver, perdu dans un bureau, à la mairie), soit consulter sur ce site les billets "Une lettre dérangeante" et "Un CA discuté".

En effet, le conseil a débuté avec un prologue de 10 minutes sur la vie privée du maire et a donné lieu à un débat de 20 minutes après la lecture du Compte Administratif (résumé de la gestion de l'année 2014) où l'opposition a demandé au maire d'assumer ses déclarations sur la stabilité des impôts.

CM 15/04/2015 annonce

Prochain conseil municipal le mercredi 15 avril à 20h00, salle du conseil.

L'annonce du conseil devient symbolique sur le site de la mairie (site VsY Convocationconvocation site VsY), pratiquement illisible et sans l'ordre du jour (et ne parlons du rapport préparatoire au conseil municipal).

Heureusement, vous trouverez tout ça sur ce merveilleux site en cliquant ci-dessous :

Convocation 15 avril 2015convocation au CM du 15 avril 2015

Rapport du conseil municipal du 15 avril 2015rapport préparatoire au conseil municipal du 15 avril 2015

A noter : 15 000 € dépensés par le maire sans autre contrôle qu'une déclaration en fin de conseil (page 23).
A noter encore : les pérégrinations de l'Office du tourisme continuent, depuis 2001 : 2 rue Carnot --> Maison des eaux --> 99 rue Carnot --> 25 rue Carnot --> 2 rue Carnot (tous les 3 ans : déménagement, réhabilitation des lieux, changement du mobilier) BONJOUR la visibilité pour les villeneuviens et pour les touristes !!!!!!

CM 03/04/15 compte-rendu

Voici le compte-rendu officiel du conseil du 3 avril 2015 auquel je n'ai pas pu assister.

Compte rendu cm du 3 avril 2015compte-rendu du conseil municipal du 3 avril 2015

Le "débat" des orientations budgétaires est un long monologue du maire dont les parties internationales et nationales sont la reprise de l'argumentaire distribué par l'association des maires de France.

La partie locale est plus intéressante.

Page 3, on peut voir que le ciseau dépense/recette se referme inexorablement avec comme conséquence la diminution de la capacité d'autofinancement. Cette diminution s'est traduite l'année dernière par la nécessité du recours à l'emprunt pour financer du fonctionnement (entretien voirie) et non de l'investissement malgré ce qu'en dit le maire (réparer ce n'est pas créer !).

Pour les emprunts, justement, page 6, faute de s'être décidé à temps, la solution 2,5 millions + 5,5 millions est devenu obsolète et le maire ne sait toujours pas s'il doit négocier ou aller en justice. Pendant 3 ans, il a nié avoir souscrit un emprunt toxique, puis prétendu qu'il était sans impact sur les finances de la commune, puis "remarquablement négocié et stabilisé" pour maintenant se vanter de solutions obsolètes depuis l'envolée du franc suisse.
Comment cela finira-t-il ?
...
Au fond de nos poches, bien sûr !
Tout cela par amateurisme. (Durant le premier mandat du maire, tous les matins, l'adjoint aux finances consultait l'EURIBOR et stabilisait les emprunts devenant dangereux. Cela a-t-il été poursuivi depuis ?)

Page 10, le "cadeau" préélectoral (gel des taux) nous coûtera cher, il est à prévoir que ce qui n'est pas taxé aujourd'hui le sera demain, augmenté des intérêts des nouveaux emprunts !

Le débat avec les oppositions (à partir de la page 14) révèle que le maire ne traite pas les différentes oppositions sur un pied d'égalité et qu'il répond à une demande de documents par une attaque personnelle : la discussion sur de tels sujets ne se traite pas sur un coin de table lors d'une commission mais avec un examen détaillé des documents mis à disposition.

Les décisions du maire (pages 37 à 40) : le maire a dépensé 10 000 € sans autre autorisation et contrôle que cette information non soumise à vote ou discussion et s'est autorisé à éventuellement dépenser 15 000 € auprès d'avocats.

CM 03/04/15 annonce

Le prochain conseil municipal est fixé au vendredi 3 avril à 19 h en salle du conseil.

Gageons que tous les conseillers de la "majorité" seront présents dès le début de la séance ce coup-ci.

Vous trouverez les documents préparatoires ci-dessous :

Convoc 3 avril 2015convocation du CM du 03/04/15.pdf

Rapport du conseil municipal du 3 avril 2015rapport du CM du 03/04/15.pdf

Annexe n 1 villa nova contrat groupe ot 2annexe n°1.pdf

Annexe n 2 villa nova convention cafes apero concertannexe n°2.pdf

Annexe n 3 convention adhesion service remplacemnt cdg89annexe n°3.pdf

Annexe n 4 convention mise a dispo ccvannexe n°4.pdf

Annexe n 5 convention pontons etang n 1 modifs micheleannexe n°5.pdf

Annexe n 6 convention mise a disposition des etangs de vsy a l aappma 2015 2017 2annexe n°6.pdf

Je ne résiste pas au plaisir de vous renvoyer vers les commentaires de l'annonce du conseil du 28/03/2014 (voir ici) et vers le compte-rendu du même conseil (regarder là)

<< M. jp 06/04/2014
Tout comme toi je suis étonné de la nomination de Francine Simon aux finances et au personnel. Cela ressemble à un adjoint fantoche qui permettra à Monsieur le Maire de garder la main mise sur ces deux postes. Sans mettre en doute les compétences de cette personne, il faut une disponibilité importante pour ces attributions !!! Étant infirmière de nuit elle est libre la journée pourra-t-on dire ... Dans ce cas j'annonce un "burn-out" pour dans moins d'un an si elle assume réellement ses fonctions.

 joiealain (site web) 08/04/2014
Rendez-vous dans un an pour le CA 2014. On jugera sur pièces. >>

Effectivement il n'aura pas fallu 12 mois pour que tout éclate ! Mais le burn-out n'est venu de qui on supposait et c'est le patron qui a pété les plombs...

Dans les faits, il semblerait que c'est parce que le grand manitou, qui désirait tenir compte de nos observations, ne voulait pas surcharger ses adjoints qu'il prenait toutes les décisions à leur place ; alors, quand ceux-ci regimbèrent, il bloqua la porte du cockpit les congédia comme des malpropres.

ACCOINTANCES DROIT DE RÉPONSE

Suite au billet ACCOINTANCES, j'ai reçu le courrier suivant dont je vous prie de bien vouloir prendre connaissance.


Bonjour Monsieur JOIE,

Je viens de prendre connaissance de votre article me concernant et qui m'a un peu surpris pour tout vous dire.

En septembre 2011, alors que j'étais à mon compte en tant qu'autoentrepreneur, Gérard SERRE que je connais depuis de nombreuses années m'a commandé un site pour sa campagne électorale pour les élections législatives 2012.

J'ai donc réalisé son site avec web creator et lui montré comment le faire vivre, le mettre à jour etc. Cette réalisation lui a été facturé le 30/11/2011.

Aussi j'ai du mal à comprendre ce mélange entre mon activité professionnelle de 2011 (Je suis aujourd'hui et depuis deux ans et demi Responsable Informatique chez Zodiac Aerospace) et mon mandat de Conseiller Municipal à Villeneuve/Yonne.

Bien cordialement

Marc MAÑERU

P.S.1 : De même il me serait agréable que vous precisiez que je n'ai rallié qui que ce soit et que reste fidèle à notre équipe avec laquelle j'ai été élu.

P. S.2 : Petite précision supplémentaire : je ne maintiens en aucun cas le site de Gérard SERRE... Il s'en occupe tout seul. 

Pan sur le bec Embarrassé, j'ai été trop vite à faire des suppositions... Mais que voulez-vous, on ne se refait pas...

ACCOINTANCES

Veuillez prendre connaissance de la réponse de M. Mañeru ICI.

Voir aussi le commentaire de M. Serré au bas de cette page.

Les accointances du maire pour la droite y compris ses marges extrémistes sont connues depuis belle lurette. Le ralliement des colistiers de Gérard Serré au cours du mandat précédent reste dans toutes les mémoires villeneuviennes. Exploit réédité in-extremis cet automne. Est-ce les ralliés qui changent ou est-ce la politique du maire qui les rejoint ?

Je me dois donc de féliciter Monsieur Serré d'arriver à récupérer des colistiers de Cyril Boulleaux.

ACTE 1, 2011 :

liste boulleaux

ACTE 2, 2015 :

Serre

La porosité du boulle-autisme avec la droite de la droite semble se transformer en osmose ! Et bien malin qui saura y retrouver ses petits !

CM 22/12/14 très bref résumé

Boum

Conseil municipal éclair

==>

le tonnerre s'abat sur le maire

 

Il n'aura fallu que 5 minutes et une intervention d'un dissident (==> Texte robytexte de M. Roby) pour que le maire s'aperçoive que l'on ne peut diriger un conseil municipal avec une équipe à peine majoritaire.

En effet avec 2 absents, l'équipe du maire ne réunit pas le quorum sans la participation de l'opposition. L'opposition, lasse d'être ravalée au rang de figurante méprisée et insultée, a décidé de claquer la porte. (==> 04 frassetto04-frassetto.mp3 et ==> 05 agobian05-agobian.mp3 )

Le maire, contrairement à son habitude, en est resté coi ou peu s'en faut. Il a laissé à son adjoint à la culture (==> 06 dauphinM. Dauphin) le soin de se ridiculiser en prétendant que le conseil était valide en raison du quorum en début de séance (il oubliait la loi -- et le règlement intérieur qui ne fait que redire la loi -- qui précise qu'un vote n'est valable que si le quorum physique -- membres effectivement présents -- est atteint !!!).

Le public ne s'y est, lui, pas trompé et a majoritairement quitté la salle ainsi que la presse.

On s en va

"on s'en va"

Ils partent

ils s'en vont

Ils s en vont1

ils sont partis

Nous vivons dans un monde trépidant où l'impossible devient possible : voilà t'y pas qu'après 20 minutes de suspension de séance, les 2 absents, que le maire avait excusés pour impossibilité due au travail, arrivent à fond de train et permettent au conseil de voter (certainement pas délibérer !) valablement. Je ne vous retranscrirai pas cette deuxième partie, elle doit être conforme au projet de délibération (qui d'ailleurs p 17, p18 et p20 annonce comme acquis le vote !)

Zorro

A vérifier si légalement une suspension de séance de 20 minutes après la perte du quorum est légale et si l'arrivée des 2 zozos zorros est juridiquement acceptable. Quant à la morale ...?...


en complément d'information

commentaire M. Boulleaux ==> Tweet cbxtweets. Encore une fois les méchants ont encore frappé le gentil et si dévoué maire !

déclaration Mme Frassetto ==> Facebook frassettofacebook.

article de L'Yonne républicaine sur le site du journal ==> ici,
l'article papier de l'édition de mardi ==> Yr 23 12 14 cyr-23-12-14, quant à lui, résume la position des dissidents et du groupe Der Agobian, oublie celui de Frassetto et laisse la part belle aux piques du maire qui prouvent que celui-ci n'a rien compris aux enjeux du débat en le réduisant à une bataille d'ego, de coups et de petites phrases 

CM 22/12/14 annonce

Veuillez trouver ci-dessous les documents du conseil municipal du 22 décembre 2014 à 19h00 en mairie.

ATTENTION !!!

Le conseil est à 19h00 et non pas 20h00 comme d'habitude !
(Il y avait peut-être trop d'affluence les fois précédentes !...)
 
Voici les documents municipaux relatifs à cette séance.
 
Annexe n 1 reglement interieur du conseil municipal dec 2014annexe-n-1-reglement-interieur-du-conseil-municipal-dec.2014.doc : où l'on apprend, entr'autre et avec intérêt, que pour la majorité municipale, et son maire, un gentil conseiller municipal soutenant le maire mérite 200 caractères dans l'espace des tribunes alors que les méchants conseillers d'opposition, qui ne font rien qu'à embêter notre si gentil maire, ne valent eux que 150 signes (page 9 de l'annexe 1). Le document ne précise pas, mais l'examen des journaux municipaux antérieurs le démontre, que les gentils auront droit à une taille d'écriture plus importante que celle réservé aux méchants. Je suggère au maire que, quand il fera la maquette du prochain journal, il utilise pour sa (petite) majorité une encre noire sur fond blanc et réserve une encre blanche sur fond blanc pour sa (grosse) opposition.
 
Je n'ai pas encore eu le temps de tout étudier (je vous informe à chaud et à flux tendu...), mais si vous avez des observations à faire sur ces documents n'hésitez pas !

CM 07/11/14 compte-rendu

Voici le compte-rendu officiel du conseil du 7 novembre 2014 ==> Compte rendu cm du 7 novembre 2014compte-rendu du conseil du 7 novembre 2014.

Comme d'habitude, le compte-rendu ne porte que sur le relevé des votes qui ont eu lieu. Il ne retranscrit pas le contenu des débats qui sont intervenus au cours du conseil. Pour cela il faudra attendre le procès-verbal...
Lesquels procès-verbaux mettent beaucoup de temps à être publiés. Sans oublier que le maire a le droit de synthétiser les propos tenus...

Sans compter que pour obtenir un éventuel ajout, une précision ou une correction, il faut... un vote du conseil !!!

Vous trouverez ci-dessous des extraits de la bande son du conseil qui vous permettront de vous faire une idée de l'ambiance du débat.

Monsieur der Agobian a d'abord expliqué les motivation de sa demande de réexaminer les délégations accordées au maire qui lui permettent de prendre des décisions sans en référer au conseil si ce n'est par une simple information sans débat et sans vote. Au cours de ce conseil le maire a fait part de dépenses, de sa simple volonté et sans discussions préalables ni vote d'approbation du conseil, s'élevant à environ 250 000 € et d'un emprunt de 350 000 € sur 12 ans.

==> 01 agobian delegations01-agobian-delegations.mp3

Après que les délégations du maire aient été renouvelées (15 voix contre 14) le débat s'est emballé.

==> 02 dauphin intervention02-dauphin-intervention.mp3

==> 03 boulleaux sur dauphin03-boulleaux-sur-dauphin.mp3

==> 04 kaspar intervention04-kaspar-intervention.mp3

==> 05 boulleau sur kaspar05-boulleau-sur-kaspar.mp3

==> 06 kaspar reponse06-kaspar-reponse.mp3

==> 07 agobian intervention07-agobian-intervention.mp3

==> 08 boulleaux sur agobian08-boulleaux-sur-agobian.mp3

==> 09 naze intervention09-naze-intervention.mp3

==> 10 agobian intervention10-agobian-intervention.mp3

==> 11 boulleaux sur agobian11-boulleaux-sur-agobian.mp3

==> 12 dimanche strulick12-dimanche-strulick.mp3

Le conseil est ensuite passé à la question du maintien en tant qu'adjoint des 3 dissidents non-démissionnaires.

==> 13 naze maintien13-naze-maintien.mp3

==> 14 roby maintien14-roby-maintien.mp3

==> 15 frasseto explication15-frasseto-explication.mp3

Les 3 dissidents étant exclus, le conseil est passé à l'élection des nouveaux adjoints.

==> 16 frasseto adjoints16-frasseto-adjoints.mp3

==> 17 kaspar adjoints17-kaspar-adjoints.mp3

==> 18 agobian adjoint18-agobian-adjoint.mp3

==> 19 agobian dauphin19-agobian-dauphin.mp3

==> 20 boulleaux dauphin20-boulleaux-dauphin.mp3

==> 21a agobian boulleaus indemnit21a-agobian-boulleaux-indemnit.mp3

==> 21b agobian boulleaux cumul21b-agobian-boulleaux-cumul.mp3

Le conseil élit ensuite les nouveaux délégués à la communauté de communes.

==> 22 kaspar ouverture22-kaspar-ouverture.mp3

Et enfin, à l'occasion du vote sur la demande de subvention pour le conservatoire (encore appelé "Romain Didier", mais pour combien de temps encore ?) un débat très vif oppose le maire et l'ancien adjoint.

==> 23 naze theatre23-naze-theatre.mp3

==> 24a didier boulleaux theatre 124a-didier-boulleaux-theatre-1.mp3

==> 24b didier boulleaux theatre 224b-didier-boulleaux-theatre-2.mp3

==> 25 kaspar theatre25-kaspar-theatre.mp3

Pour finir, j'ai noté pendant ces deux derniers conseils que le public a été très réactif, n'hésitant pas à se manifester, ce qui est tout à fait inhabituel parce qu'en principe interdit. Le maire n'a pas utilisé son pouvoir de police !

Lettre ouverte Marache

Monsieur Claude Marache, ancien premier adjoint au maire (premier mandat Boulleaux), vient de diffuser une lettre ouverte à destination des villeneuviens ==> Marachelettre Marache. Elle est accompagnée d'une pétition demandant au maire de revenir sur sa décision.

La voix de Claude Marache, forte de sa rigueur dans la gestion de la ville pendant ses 6 années de premier adjoint, de la permanence de ses choix politiques, pèse un certain poids dans la ville. Elle montre qu'une autre voie que la compromission sans principes est possible pour assurer la gestion de la ville. Voie basée sur le retour vers ceux qui donnent la légitimité républicaine et démocratique : les électeurs.

CM 07/11/14 très bref résumé

Je suis allé au conseil municipal de clarification. En attendant d'avoir repris la bande son et de pouvoir vous faire un compte-rendu exhaustif, voilà un bref résumé ==> Le filmle-film.

Excusez-moi, mais il me fallait ça pour me remonter le moral.

Les dissidents s'expriment

C'est au tour des 8 dissidents de s'exprimer publiquement sur le ralliement Dauphin qui permet au maire de retrouver, espère-t-il, une majorité au conseil. (==> Yr 07 11 14 ayonne républicaine du 07-11-14.)

Les dissidents regrettent une ouverture à l'opposition et une fermeture à l'(ex)majorité. Mais ils ne remettent pas en cause la politique du maire, seulement sa manière de gouverner.

Quand comprendront-ils que forme et fond sont interdépendants et que l'on ne peut avoir une bonne politique sans avoir une gouvernance exemplaire ? Quand admettront-ils que la forme autoritaire et autocratique n'est que la manifestation d'une absence complète d'idées politiques et d'une course au "coup" payant électoralement.
Cette absence de ligne, de souffle m'était apparue flagrante lors des élections cantonales, au moment où j'avais refusé de signer la lettre de soutien œcuménique au maire et que j'avais soutenu un candidat à la ligne politique claire à défaut d'être consensuelle. (voir mon précédent blog ==> ici dans la deuxième partie du billet).
La réaction du maire avait consisté en un règlement de comptes  dont les arguments préfiguraient ceux employés aujourd'hui contre les dissidents (paresse, incompétence, non-implication...) et reproduisaient ceux déjà utilisés quelques années auparavant contre d'autres adjoints encombrants. En effet, il ne pouvait y avoir de débat de fond, le maire n'en n'ayant pas (de fond, bien sûr) et ne pouvant donc pas en débattre. Quand on n'a pas de fond on attaque la forme !

Il y a d'autres manières de conduire la vie d'une ville (==>ici et ==> ), d'aucuns feraient bien de s'en inspirer.