menace

Rassemblement citoyen

Après le rassemblement institutionnel dans la cour de la mairie

Dscf0221

le 08/01/15 à 12h00 en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo,

place au rassemblement citoyen place de la République

Dscf0224

ce même 08/01/15 à 18h00 .

Charlie2

GAZ DE SCHISTE A VILLENEUVE SUR YONNE

Depuis le 19 septembre et jusqu'au 11 octobre 2014, sur le site "Consultations publiques" du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, a lieu une enquête pour une demande de permis exclusif de recherche de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux dit de "Cézy" et qui inclus dans son périmètre la ville de Villeneuve-sur-Yonne.

Voir Carte 100 000e final cezycarte-100-000e-final-cezy

La consultation a lieu ==> ici
(http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/information-et-participation-du-a763.html)

    

Le gaz de schiste est un hydrocarbure emprisonné de façon diffuse dans une roche. Pour l'extraire, il faut casser la roche qui le contient en injectant de l'eau et des additifs à très forte pression. On essaie ensuite de récupérer l'ensemble obtenu, puis de séparer l'eau, les additifs, les fragments de roche et l'hydrocarbure.

Si on sait utiliser l'hydrocarbure de multiples façons pour faire fonctionner nos automobiles, nos chaudières ou nos usines à plastiques, il n'en est pas de même pour les autres éléments. Alors on stocke l'eau dans des grands bassins de rétention (plus ou moins étanches ...), on entasse les boues (à l'air libre et aux vents)  et accessoirement on s'aperçoit que l'on a perdu les additifs quelque part pendant le processus.

Globalement on obtient un hydrocarbure à coût compétitif, si on oublie de comptabiliser le coût environnemental (pollution des nappes phréatiques, dissémination de poussières stérilisantes, diffusion d'additifs toxiques, destruction du paysage, utilisation massive d'eau, noria de camions, séismes provoqués par la pressurisation, effondrements de terrain sous l'influence de l'extraction de la matière du sous-sol...).

La France a officiellement interdit l'exploitation du gaz de schiste sur son territoire, mais, poussée par les lobbys américains du pétrole, elle tente de tourner sa propre législation en accordant pour le moment de simples permis de recherche. Bien évidemment, quand ces recherches auront trouvé des réserves considérables, le pays, responsable, sérieux, soucieux de la richesse de ses habitants, ne pourra faire autrement que d'accorder, avec moults voeux pieux de sécurité et de propreté, les autorisations d'exploitation.

    

Un comité diffuse un tract (à consulter ==> GAZ DE SCHISTEici) et organise une projection salle Debussy à Joigny le jeudi 16 octobre à 19h45 du film "Terres de schiste".

A regarder pour information sur "Terre de schiste" ==> ici ou pour information sur "Gasland" ==> ici ou pour information sur "20 000 puits sous les terres du Québec" ==>

    

Notre maire a-t-il eu le temps (malgré ses nombreuses occupations de maire ex-majoritaires, de conseiller général ou de président de la communauté de communes), de donner son avis à cette consultation ? Mais était-il seulement au courant (prend-on la peine d'informer un roitelet local et bancal) ?
Et prévoit-il, dans un avenir proche d'en informer ses administrés, ou bien attendra-t-il que les citoyens de Villeneuve s'indignent pour suivre le vent qui soufflera ?

×