opposition

CM 05/12/15 nouvelle contribution

Une nouvelle pièce à verser au dossier de l'emprunt toxique.

Lettre a la prefecturelettre à la préfecture

Espérons que le maire y apportera une réponse claire et dénuée d'ambiguïté lors du conseil municipal en présence du sous-préfet, car la commune traine un boulet financier qui ne cesse de s'alourdir et qui demande une solution rapide. Mais il semblerait que notre maire soit un maire TGL (Très Grande Lenteur).
En tout cas l'extrême opacité des négociations et des compte-rendus (cf ici) ne plaident pas en la faveur des membres de l'équipe municipale en charge du dossier.

VLD avril 2015

Le journal d'avril 2015 du groupe d'opposition VIVE LA DÉMOCRATIE est en cours de diffusion. Vous pouvez le trouver ici ==> Vld avril 2015vld-avril-2015.pdf

Au sommaire :
Spécial budget, La communauté de communes

“Un livre a toujours deux auteurs : celui qui l’écrit et celui qui le lit.” de Jacques Salomé

'VSY février 2015

Le journal de février 2015 du groupe d'opposition 'VSY est en cours de diffusion. Vous pouvez le trouver ici ==> Vsy fr n2vsy-fr-n2.pdf

Au sommaire :
Le rapport de l'eau, L'hôpital, Les impôts, L'emprunt toxique

“Qui veut se connaître, qu'il ouvre un livre.” de Jean Paulhan

ACCOINTANCES DROIT DE RÉPONSE

Suite au billet ACCOINTANCES, j'ai reçu le courrier suivant dont je vous prie de bien vouloir prendre connaissance.


Bonjour Monsieur JOIE,

Je viens de prendre connaissance de votre article me concernant et qui m'a un peu surpris pour tout vous dire.

En septembre 2011, alors que j'étais à mon compte en tant qu'autoentrepreneur, Gérard SERRE que je connais depuis de nombreuses années m'a commandé un site pour sa campagne électorale pour les élections législatives 2012.

J'ai donc réalisé son site avec web creator et lui montré comment le faire vivre, le mettre à jour etc. Cette réalisation lui a été facturé le 30/11/2011.

Aussi j'ai du mal à comprendre ce mélange entre mon activité professionnelle de 2011 (Je suis aujourd'hui et depuis deux ans et demi Responsable Informatique chez Zodiac Aerospace) et mon mandat de Conseiller Municipal à Villeneuve/Yonne.

Bien cordialement

Marc MAÑERU

P.S.1 : De même il me serait agréable que vous precisiez que je n'ai rallié qui que ce soit et que reste fidèle à notre équipe avec laquelle j'ai été élu.

P. S.2 : Petite précision supplémentaire : je ne maintiens en aucun cas le site de Gérard SERRE... Il s'en occupe tout seul. 

Pan sur le bec Embarrassé, j'ai été trop vite à faire des suppositions... Mais que voulez-vous, on ne se refait pas...

Les dissidents reprennent la parole

Pour répondre aux bruits répandus en ville, les dissidents, ou plutôt le groupe "Pour que vive la démocratie à Villeneuve-sur-Yonne" a distribué un tract ce week-end dans les boîtes aux lettres de la ville.

Ils y expliquent 5 des raisons qui les ont poussés à quitter le maire et ses pratiques.

Ils y précisent l'adresse électronique où l'on peut les joindre : "pourquevivelademocratie@gmail.com"

Tract des dissidents decembre 2014tract-des-dissidents-decembre-2014

Le maire a aussitôt répondu par un tweet (dimanche 14/12/14 16h) Reponse tractreponse

 

Les dissidents s'expriment

C'est au tour des 8 dissidents de s'exprimer publiquement sur le ralliement Dauphin qui permet au maire de retrouver, espère-t-il, une majorité au conseil. (==> Yr 07 11 14 ayonne républicaine du 07-11-14.)

Les dissidents regrettent une ouverture à l'opposition et une fermeture à l'(ex)majorité. Mais ils ne remettent pas en cause la politique du maire, seulement sa manière de gouverner.

Quand comprendront-ils que forme et fond sont interdépendants et que l'on ne peut avoir une bonne politique sans avoir une gouvernance exemplaire ? Quand admettront-ils que la forme autoritaire et autocratique n'est que la manifestation d'une absence complète d'idées politiques et d'une course au "coup" payant électoralement.
Cette absence de ligne, de souffle m'était apparue flagrante lors des élections cantonales, au moment où j'avais refusé de signer la lettre de soutien œcuménique au maire et que j'avais soutenu un candidat à la ligne politique claire à défaut d'être consensuelle. (voir mon précédent blog ==> ici dans la deuxième partie du billet).
La réaction du maire avait consisté en un règlement de comptes  dont les arguments préfiguraient ceux employés aujourd'hui contre les dissidents (paresse, incompétence, non-implication...) et reproduisaient ceux déjà utilisés quelques années auparavant contre d'autres adjoints encombrants. En effet, il ne pouvait y avoir de débat de fond, le maire n'en n'ayant pas (de fond, bien sûr) et ne pouvant donc pas en débattre. Quand on n'a pas de fond on attaque la forme !

Il y a d'autres manières de conduire la vie d'une ville (==>ici et ==> ), d'aucuns feraient bien de s'en inspirer.

Communiqué "Autre choix" du 6/11/14

La liste "Un autre choix pour Villeneuve" vient de faire paraître sur sa page Facebook (ici) un communiqué à la suite du "ralliement" de Jean-Luc Dauphin dont voici le texte :


Un autre choix pour Villeneuve

 
Un autre choix pour Villeneuve ? Plus que jamais d’actualité…

Notre Conseil Municipal n’est pas en belle forme. L’enthousiasme majoritaire qui présidait à son installation a été cabossé ; les échos dans la presse ont intrigué la population : huit dissidents se sont révélés déçus du mode de fonctionnement et des pratiques du Maire.

Ce remue-ménage, l’opposition ne s’en réjouissait pas, ne s’en désespérait pas ; mais envisageait tout de même que ces déchirements pourraient conduire à nouveau aux urnes pour une élection de clarification. La gestion de notre commune ville n’en aurait pas été « bloquée » pour autant.

Le Maire, lâché par ses troupes et en sérieuse difficulté pour reconstituer une majorité a trouvé un allié contre toute attente. Moyennant une écuelle d’adjoint, voire plus, Jean-Luc DAUPHIN a choisi une alliance contre nature (quand on a un peu de mémoire de la vie politique locale) en pactisant avec Cyril BOULLEAUX.

Il aurait bien aimé tirer dans son sillage un ou deux membres de l’opposition, ses anciens colistiers, en leur faisant miroiter un « petite délégation » à négocier. Le sucre d’orge pour soigner une entorse morale n’a pas eu d’effet. Le groupe a souhaité rester fidèle à l’engagement antérieur pris devant les électeurs lors de la toute récente campagne de mars dernier.

Que va-t-il penser cet « électeur moyen » celui qui s’intéresse à la vie de sa commune ? Que va-t-il penser de tous ces entrechats qui lui brouillent la cadence d’une équipe municipale sans choix clairs ? Que va-t-il penser des renoncements, des reniements qui servent de béquille à l’un et à l’autre ? Au pays des élus, est-ce donc toujours blanc-bonnet, bonnet-blanc ? Comment va-t-il juger ce déni de démocratie et ce jeu d’intérêts personnels ?
    
Fini l’emprunt toxique tellement vilipendé, fini le temps de la détestation et des critiques empoisonnées ! Nos Maires -l’ancien et le nouveau- roulent pour nous. En fait, même au nom de l’intérêt de Villeneuve et de son rayonnement économique et culturel, ils nous roulent !
 

'VSY octobre 2014

Le numéro d'octobre du journal du groupe d'opposition 'VSY est en cours de diffusion. Vous pouvez le trouver ici ==> Gazette vsy octobre 2014gazette-VSY-octobre-2014.

Au sommaire :
La gare de Vileneuve, La voirie, Les impôts, L'emprunt toxique et La transparence des élus.

"Lire, c’est vivre en pleine lumière." de Michel Saint-Denis                 

×