CHOIX

Maintenant que le canton se superpose presque à l'identique avec la communauté de commune du villeneuvien, la dernière tentation d'un vote local s'envole. Encore plus qu'en 2011, lors des dernières cantonales, il est nécessaire de s'élever au-dessus du simple vote de défense local vers un vote politique de portée nationale. Pour ma part, il est important de faire barrage à la droite, qu'elle soit extrême, qu'elle soit souverainiste, qu'elle soit décomplexée ou qu'elle soit déguisée sous les oripeaux de la gauche de gouvernement et du nécessaire rassemblement.

A l'heure où les populations de l'Europe souffrent de l'austérité et du libéralisme, il est temps de montrer qu'une autre politique, qu'une autre conception de l'économie et de la démocratie existent.

Comme en 2011, j'apporte mon soutien aux candidats et candidates soutenus par le Front de Gauche et Europe Ecologie Les Verts, c'est à dire, dans le canton de Villeneuve, à Monique Bonnion et Noël Roby.

    

Fgeelv

   

A cette position de fond, ancienne et qui m'a valu les foudres du premier édile, s'ajoutent des considérations plus locales.
Le maire par ses pratiques et ses alliances s'est mis de lui-même en contradiction avec les idées qu'il prétend défendre et a privilégié sa carrière au détriment de ses électeurs. Aucune élection, aussi disputée soit-elle, ne peut être l'occasion de privilégier un candidat bafouant ses engagements ou les valeurs qu'il est censé représenter au prétexte du danger de défaite de son camp ! Un tel vote, dit "utile", n'est que le reniement de ses idées et l'assurance d'un discrédit futur de ses opinions et de ses représentants au profit de candidats se disant hors-système. 
Je m'associe donc au texte de soutien à Monique Bonnion et Noël Roby publié par les élus municipaux dissidents.

   

Front gauche

Villeneuve-sur-Yonne élections départementales 2015 politique

6 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Ajouter un commentaire
 
×