RESULTATS 1ER TOUR

Dur constat

Les 2 listes qualifiées pour le second tour sont :
pour la première celle qui fut totalement inexistante durant la campagne : la liste Front national
pour la deuxième celle qui fut totalement inexistante pendant la mandature écoulée : la liste Boulleaux

La première se nourrissant de l'inaction de la deuxième et la deuxième se nourrissant de la peur de la première.

Que se passe-t-il pour que 60% des votants leur apportent leurs votes ? Que se passe-t-il pour que 50% des électeurs restent chez eux ? Que se passe-t-il pour que 80% des électeurs oublient les valeurs de la République, du vivre ensemble, de l'honnêteté politique, du travail en commun ?

Le second tour va mettre en présence 2 listes tout aussi détestables l'une que l'autre : l'une par ses idées, l'autre par ses pratiques.

Charybde en Scylla. Peste ou choléra. Piège habituel du moins pire. Quand on joue au jeu du pile je perds et face tu gagnes, la réponse sensée est de ne pas jouer.

Graph canton

Tableau canton

Graph villeneuve

Tableau villeneuve

Villeneuve-sur-Yonne élections départementales 2015

11 votes. Moyenne 3.55 sur 5.

Commentaires (4)

1. Et boum 23/03/2015

Il faut sortir un peu... Cyril Boulleaux est très présent sur le terrain, connu de toutes les communes, c'est ce qui fait la différence avec des candidats qui ne pensent qu'à Villeneuve sur Yonne. Le Canton n'est pas Villeneuve sur Yonne...

joiealain

joiealain Le 23/03/2015

Expliquez-moi donc : Pourquoi ce "merveilleux candidat" n'est en tête que dans une seule commune (et pas dans la sienne) du canton ? Pourquoi ce "merveilleux candidat" n'a obtenu le soutien que d'un seul maire (et encore, celui d'une commune nouvellement entrée dans le canton et qui ne l'a pas encore pratiqué comme conseiller général et où il a des attaches familiales) du canton ? Pourquoi ce "merveilleux candidat" a besoin du soutien de ceux qui sont ses opposants élus et de ceux qu'il a remercié pour "incompétence" et en est réduit a en appeler à la "dynamique républicaine" ? Votre "merveilleux candidat" prend l'eau de toute part : à sa gauche, en son centre et à sa droite ; et la bouée qu'il demande, si elle lui maintient la tête hors de l'eau, c'est en faisant couler le canton. Oui je suis amer, parce qu'il nous a mis par son action velléitaire devant "Le choix de Sophie" !

2. Ben oui 24/03/2015

Pourquoi ce "merveilleux candidat" n'est en tête que dans une seule commune (et pas dans la sienne) du canton ?

Le Front National et la candidature de l'opposition Villeneuvienne y sont pour beaucoup. Ils n'ont pas compris les enjeux départementaux et voulaient faire opposition au maire de Villeneuve, pas plus.

Pourquoi ce "merveilleux candidat" n'a obtenu le soutien que d'un seul maire (et encore, celui d'une commune nouvellement entrée dans le canton et qui ne l'a pas encore pratiqué comme conseiller général et où il a des attaches familiales) du canton ?

Ne serait-ce pas parce que les élus locaux n'ont pas voulu diviser encore plus en prenant position ?

Pourquoi ce "merveilleux candidat" a besoin du soutien de ceux qui sont ses opposants élus et de ceux qu'il a remercié pour "incompétence" et en est réduit a en appeler à la "dynamique républicaine" ?

Pour la même raison que pour la 1ère question

Votre "merveilleux candidat" prend l'eau de toute part : à sa gauche, en son centre et à sa droite ; et la bouée qu'il demande, si elle lui maintient la tête hors de l'eau, c'est en faisant couler le canton.

Allez un peu hors de Villeneuve voir les élus locaux, ce que vous n'avez jamais fait, à l'évidence, ils vous diront si le canton coule...

Vraiment, il faut enlever vos oeillères et passer outre votre amour propre !!!

joiealain

joiealain Le 24/03/2015

Pour votre dernier argument, personnel, croyez-vous que je ne vive que de mon domicile à mon travail ? Vous paraitrait-il incroyable que je puisse avoir une vie qui me sorte de Villeneuve et me fasse connaître le canton et ses élus ? Ne pouvez-vous penser que lorsque j'étais le seul opposant au conseil, nombre des élus cantonaux ne se soient tournés vers moi pour pénétrer les arcanes de la pensée du "merveilleux candidat" quand il manoeuvrait pour construire une intercommunalité à sa main ? Vous témoigneriez alors d'une piètre capacité à entrevoir ce qu'une opposition résolue peut provoquer comme rencontres et ce qu'elle peut entrainer comme liens durables au-delà de choix politiques différents ! Tout le monde n'a pas une vision étriquée des relations humaines et limitée à ses seuls intérêts personnels à courte échéance ! Pour le reste, vos arguments ne font que ressasser votre incompréhension des dégâts qu'a causé, sur l'image de la politique, un élu cantonal inerte dont les seuls titres de gloire ont été de distribuer les libéralités que le Conseil Général attribue à chacun de ses membres et de papillonner de conseils d'administration en structures ronflantes et inutiles. Si le conseiller sortant (passé de 55% à 27% en moins de 5 ans) s'est retrouvé face à 2 binômes surgis de sa ville, il ne le doit qu'à lui-même, à sa gestion et à ses foucades.

Ajouter un commentaire
 
×